LE BLOG | Projet | Témoignage

[ITW] Le « Quartier Jean Zay », fruit d’une collaboration entre 5 promoteurs

17 mai 2021

LE BLOG | Projet | Témoignage

[ITW] Le « Quartier Jean Zay », fruit d’une collaboration entre 5 promoteurs

17 mai 2021

ENTREVUE. L’opération de renouvellement urbain initiée par la ville d’Antony, inclut la réalisation de plusieurs programmes résidentiels classiques et étudiants. Ce projet ambitieux a réuni cinq promoteurs immobiliers répartis en 2 groupements : d’un côté Place et Villas (Bouygues Immobilier, Sefri-Cime, Les Nouveaux Constructeurs) et de l’autre Rooftop (Cibex et Pierre Etoile). Ils ont été amenés à échanger et collaborer pour faire émerger ce nouveau quartier. Ils ont notamment mis en commun des outils de visualisation 3D pour communiquer sur leurs programmes respectifs et apporter une vision plus globale, à l’échelle de Jean Zay. Kevin Delvinquière, ancien responsable marketing opérationnel chez Bouygues Immobilier et Manuel Sanchez, directeur commercial du Groupe Cibex partagent avec nous, leur regard concernant l’usage des solutions 3D dans cette co-promotion. 

01 – En plus des rendus propres à chaque groupement, vous avez réalisé des outils 3D communs à tous. Quels ont été les intérêts de mutualiser des contenus 3D entre cinq promoteurs ?

Kevin Delvinquière (Bouygues Immobilier) : “La volonté première est d’uniformiser les outils à l’échelle du quartier, tout en simplifiant les échanges et en optimisant les coûts. De notre côté nous avons eu de très belles expériences avec VirtualBuilding et le promoteur Sefri-Cime a également très vite été conquis lors d’une rencontre au salon RENT.”

Manuel Sanchez (Cibex) : “Le premier intérêt de cette mutualisation est la cohérence de l’identité visuelle et de l’unité graphique, la seconde concerne les coûts.”

02 – Certains outils de visualisation 3D sont aujourd’hui de plus en plus demandés pour présenter un grand projet immobilier. Selon vous, quelle est la place de la maquette 3D et de la maquette quartier en 2021 ?

K. D. : “La maquette 3D est aujourd’hui un indispensable pour Bouygues Immobilier, dans sa logique de commercialisation multicanale. Elle permet de pouvoir présenter le projet de manière séduisante et efficace peu importe le lieu. Le programme Place & Villas n’échappe pas à cette logique, d’autant plus dans ce contexte de crise sanitaire où pouvoir présenter le projet à distance est impératif.”

M. S. : “La place de cette solution est essentielle lorsque nous parlons de « quartier ». C’est l’outil de communication qui permet aux futurs clients de se repérer au sein même du quartier.

03 – Avec du recul, quel est votre retour d’expérience sur la réalisation et le partage de ces outils 3D ?

K. D. : “Pour nos commerciaux qui utilisent ces outils, ils connaissent très bien les maquettes 3D de VirtualBuilding, ils n’ont donc pas été perdus. Comme d’habitude la maquette leur a été d’une grande aide, ils ne peuvent plus s‘en passer !”.

M. S. : “Le seul retour d’expérience est celui de la présentation clients qui nous félicitent sur l’écriture identitaire de ce renouveau de quartier. L’outil est efficace dans la perception globale du quartier et l’individualisation qui en découle pour chaque résidence est ludique et facile à utiliser.”

 

Ces échanges sont très intéressants et nous offrent une vision plus claire du rôle joué par les solutions 3D dans la visualisation de cette futur ZAC. En effet, chaque acteur immobilier possède ses propres habitudes et son mode de fonctionnement face à un projet. La création de supports 3D communs permet aux promoteurs mais également à l’aménageur Vallée Sud Aménagement de partager une vision commune et cohérente d’un grand projet. Cette mutualisation des contenus facilite alors la compréhension et la projection des acheteurs dans le quartier. C’est un atout non-négligeable, qui est d’autant plus pertinent et nécessaire dans le contexte sanitaire auquel les parties prenantes du projet ont dû faire face le jour du lancement.

Pin It on Pinterest

Share This