Quelle évolution de la maquette physique pour la promotion immobilière ?

29 septembre 2021

Quelle évolution de la maquette physique pour la promotion immobilière ?

29 septembre 2021

Aujourd’hui, nous souhaitons faire un retour en arrière sur la commercialisation de logements neufs et notamment sur l’outil marketing devenu incontournable : la maquette, physique et digitale. C’est l’occasion d’évoquer l’impact de cette longue crise de la covid-19 sur le comportement des consommateurs, des acheteurs.

Sans totalement dévoiler notre conclusion, nous savons qu’il est nécessaire de renforcer le lien entre acquéreur et vendeur, entre web et bureau de vente… Pourquoi, comment… la suite dessous.

1. La digitalisation progressive de la maquette immobilière

L’achat sur plan est l’un des plus complexes pour un acquéreur. Pour le promoteur immobilier, l’enjeu est de convaincre et de rassurer ses clients pour concrétiser ses projets. C’est ainsi que le marché de la promotion a développé ses propres techniques marketing depuis des décennies maintenant.

La VEFA s’est enrichie au fil des années grâce au marketing pour aider à répondre aux besoins de projection, de compréhension et de supports de vente. Les images en 3D se sont installées sur les supports papier, dans les bulles de vente etc.

Exemple de maquette physique immobilière

Pour rendre plus concret le programme immobilier, la maquette physique a pris place au centre des espaces de vente et sur les salons professionnels. Elle permet aux vendeurs de s’appuyer sur un élément tangible reflétant le projet architectural, le projet paysager avec une échelle et un niveau de détail défini. Rendant les rendez-vous physiques plus vivants et créant une certaine proximité, elle est devenue très appréciée tant par les commercialisateurs que par les acheteurs.

Toutefois, avec les années, le web a commencé à prendre une place prépondérante dans l’acquisition de leads. La recherche débutant sur le web, le trafic en espace de vente a évolué. Le besoin de projection n’a plus été comblé par la maquette physique au bon moment. Ses limites ont fait évoluer son utilisation.

Avec le développement d’Internet, son entrée dans tous les foyers et le développement des technologies, la maquette physique est devenue numérique. La maquette 3D pour la promotion immobilière a fait son apparition il y a une dizaine d’années maintenant. Avec le temps, elle s’est améliorée qualitativement, elle s’est enrichie de fonctionnalités offrant une nouvelle expérience. Cette période lui a permis de “s’industrialiser” et de devenir incontournable sur le marché, sans pour autant faire oublier sa cousine physique au cœur des espaces de vente.

2. 2020 et 2021, bouleversement des habitudes et des comportements

ILa crise de la Covid-19 a été un catalyseur de la digitalisation ! Aucun secteur n’y a échappé, pas même la promotion immobilière. La crise a eu pour conséquence d’accélérer les processus de transformation digitale.

La population épargnant encore plus, les projets d’achat immobilier se sont maintenus et se sont même développés grâce ou à cause du confinement et de son impact sur la qualité de vie. Les promoteurs immobiliers n’ont pas eu d’autres choix que de s’adapter et de proposer des outils digitaux immersifs pour capter, séduire les prospects et poursuivre l’activité. La maquette 3D a alors pris un avantage considérable sur son homologue physique.

Les périodes successives de confinement se sont traduites par un bond du trafic Internet. (30% durant le 1er confinement, 20% pendant le second chez Orange). Travail, streaming, jeux vidéo, achats, réseaux sociaux… les français ont passé en moyenne 3h sur internet par jour en avril 2020 (+46% vs avril 2019 – sources Médiamétrie) – des français hyperconnectés !

La situation instable n’a permis jusqu’à présent que des retours partiels aux habitudes d’avant Covid. Toutefois, le besoin de relations sociales, de se retrouver est très présent et est essentiel pour le bien-être mental de tous. L’échange en direct, le retour à des éléments tangibles favorisent l’activité commerciale dans de nombreux secteurs.

Malgré la digitalisation presque totale de la vente sur plan, son caractère très engageant incite les acquéreurs à avoir des relations en direct avec le promoteur, notamment pour se rassurer. L’espace de vente et la relation commerciale dans la VEFA ont toujours un avenir !

2021 révèle le besoin de renforcer les liens entre les canaux, de ne pas délaisser le physique au profit du digital et tendre vers une stratégie omnicanal. Il est de notre mission d’aider la promotion immobilière dans ce challenge.

3. Vers la maquette physique augmentée

Nous avons eu l’opportunité de mener cette réflexion en début d’année, en pleine 3ème vague. Les enjeux du projet présenté, sa taille, ses particularités… et l’ouverture des promoteurs à l’innovation nous a permis de poser les premières pierres d’une nouvelle maquette.

Appelée Maquette Physique Augmentée (MPA), elle est le résultat d’une fusion de la maquette 3D avec sa cousine physique imprimée en 3D ! L’une ne remplace pas l’autre. Nous créons une continuité entre web et espace de vente ; des fonctionnalités complémentaires entre découverte en ligne et découverte en espace de vente.

Nous donnons une nouvelle dynamique à la maquette physique en la rendant vivante. Notre volonté est de :

– donner la capacité à la maquette physique de transmettre une multitude d’informations et surtout des émotions !
– fournir aux commercialisateurs un support de vente supplémentaire, tangible et novateur
– accompagner les promoteurs dans le renforcement de leur stratégie digitale omnicanal

La maquette physique augmentée, innovation 2021

Vos équipes et vous-mêmes êtes en attente de nouveautés pour atteindre ces objectifs ? nous vous proposons un workshop pour prendre du recul et réfléchir avec vous sur la commercialisation de demain !

En attendant, découvrez l’interview vidéo Hoopp x VB pour en savoir plus 🙂
La MPA, proudly made with Hoopp !

Pin It on Pinterest

Share This